Cécile Pierre (Entreprise et Découverte) : "Le secteur agroalimentaire a compris tous les enjeux du tourisme industriel "

Actualité

24 sept. 2021 à 09:02

Autres

Nous avons récemment pu le constater avec la Confiserie du Roy René, le tourisme industriel est un véritable atout pour le secteur agroalimentaire. Pour parler de cette nouvelle tendance, nous avons interrogé Cécile Pierre, Déléguée Générale d’Entreprise et Découverte, l’association nationale de la visite d’entreprise, qui œuvre pour la valorisation de la filière visite d’entreprise (ou tourisme de savoir-faire).

Présentez Entreprise et Découverte et ses missions ?

« Entreprise et Découverte » est une association d’intérêt général qui a été créée il y a dix ans et dont le cœur de métier est la visite d’entreprises, appelée « Tourisme de savoir-faire » ou « Tourisme industriel ». Nous travaillons en partenariat avec des ministères, des fédérations professionnelles (notamment l’ANIA et les ARIA dans les régions), avec des territoires, avec les acteurs institutionnels du tourisme et une sélection d’entreprises très engagées dont notamment la Confiserie du Roy René. 

Nous avons plus de 400 adhérents qui sont principalement des entreprises qui ouvrent leurs portes au public, dont 50% proviennent du secteur agroalimentaire. Nous les accompagnons afin de les orienter ou les aider à professionnaliser leur offre. 

Nous avons également de nombreux contacts avec des pays qui s’intéressent au tourisme de savoir-faire en France, cette thématique étant une vraie exception française. 


Il n’y a donc pas de tourisme industriel à l’étranger ?

Ailleurs, il y a également des milliers d’entreprises qui font découvrir leur savoir-faire, mais dans le cadre de musées, d’expositions ou de reconstitutions hors des usines. En France, et c’est ce que nous développons avec Entreprise et Découverte, on entre dans les ateliers, au cœur de la production, on est au contact des salariés. C’et une énorme différence.  

Comment expliquer cette prédominance du secteur agroalimentaire dans le tourisme industriel ? 

De manière extrêmement simple : le secteur a compris tous les enjeux de la visite d’entreprise, en termes de communication et de vente notamment. Nous sommes en contact en permanence avec des entreprises de l’agroalimentaire qui nous sollicitent afin qu’on les accompagne. 


Au fil de années, avez-vous senti une progression du nombre d’entreprises du secteur agroalimentaire prenant part à ce tourisme industriel ? Et une prise de conscience de ce qu’il peut apporter ? 

Il y a une progression dans tous les secteurs, mais ce qui est remarquable dans le secteur agroalimentaire, c’est que la croissance concerne notamment les grandes entreprises. Ces dernières commencent à se dire : « tiens, c’est un outil intéressant ». Le tourisme de savoir-faire est un outil efficace pour faire valoir les engagements RSE, de développement durable, pour valoriser le « produit en France », la consommation locale. Les entreprises aiment, par exemple, mettre en avant que la majorité de leurs matières premières arrivent de France, ou bien qu’elles sont vertueuses en matière d’environnement et de qualité alimentaire. 


Le tourisme industriel permet également de montrer les « coulisses » ou du moins le vrai fonctionnement d’une usine…

Tout à fait. La transparence et la présentation « in situ » de la fabrication constituent la meilleure façon de démontrer l’engagement et les valeurs de l’entreprise, particulièrement dans le secteur agroalimentaire. Pour les TPE/PME du secteur, c’est également un moyen de vendre à l’issue de la visite. Beaucoup en ont saisi le potentiel. 

Les visiteurs sont également de plus en plus nombreux à visiter les entreprises… 

Il y a un vrai attrait de la part des visiteurs. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir découvrir les savoir-faire locaux, ils ont envie de vérifier les engagements des entreprises. On peut véritablement parler d’un engouement, de plus en plus important, y compris chez les visiteurs étrangers. 


Tags associés
tourisme industriel tourisme de savoir-faire agroalimentaire industrie

Actualités similaires


En lien avec l'article


Un catalogue riche en contenu

Faire une recherche