Passion(né)s #1 - À la découverte de Patrice Gonzalez (Le Temps des Cerises)

Actualité

30 août 2022 à 09:34

Passion(né)s, Première ! myCfia.com est heureux de vous présenter le premier épisode de sa toute nouvelle émission exclusive. Une fois par trimestre, Pierre Christen - expert et journaliste - part à la rencontre des grands chefs de l’agroalimentaire et les emmène hors de l’usine. Une plongée intimiste dans la vie d’hommes et de femmes des grands patrons des IAA, qui livrent leur vision singulière du secteur née à travers leur passion ou une histoire familiale singulière.

Durant une quinzaine de minutes, Patrice Gonzalez, dirigeant et fondateur de la société Le Temps des Cerises, nous parle de ses passions, de façon personnelle et intimiste. Il partage ainsi les valeurs qui l’animent et qui singularisent son entreprise. « Voyager pour découvrir et cuisiner pour inventer sont les deux passions à la base de mon parcours personnel et professionnel », affirme-t-il. Tout est parti d’un voyage « initiatique » au Costa-Rica, « un coup de foudre avec cette culture et les produits issus du café et du cacao », explique-t-il. Cet ingénieur Ensbana (aujourd’hui L’Institut Agro Dijon) a travaillé ensuite dans une multinationale du café avant de créer Le Temps des Cerises en 1996 à Agen.


Voir la vidéo

Implantée sur l’Agropole, la technopole agroalimentaire d’Agen, la société est spécialisée dans les produits plaisir, en particulier les cafés et thés aromatisés, les confiseries et le chocolat. Elle compte près de 100 salariés permanents et réalise un chiffre d’affaires de 15,5 millions d’euros. Elle surfe aujourd’hui sur une croissance annuelle de plus de 20 % depuis deux ans. De quoi viser un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros sur le prochain exercice.


« Nous vivons une belle dynamique qui, je l’espère, va se maintenir malgré les problématiques et l’inflation des prix des matières premières », commente-t-il. Un contexte incertain qui pourrait faire inciter le dirigeant à mettre la pédale sur le frein ? « Mais l’hésitation est de courte durée, nous avons plein de projets et nous allons aller au bout », répond-il.

Deux investissements sont au menu de ce passionné de cuisine. Une usine à Boé, proche d’Agen, qui va être dédiée aux thés aromatisés et l’acquisition en cours d’une biscuiterie spécialisée en snacks salés à Saint-Affrique (12).  

Tags associés
cfia passionnés agroalimentaire letempsdescerises patricegonzalez

Actualités similaires


En lien avec l'article


Un catalogue riche en contenu

Faire une recherche