Un Temps d'Avance #5 : Famille Fantou allie innovation sociale et tradition bouchère

Actualité

21 déc. 2022 à 09:38

Cinquième volet de la série de reportages « Un Temps d’Avance » diffusée sur mycfia.com. L’atelier de découpe de viandes Famille Fantou, basé à Dol-de-Bretagne (35) à quelques encablures de la baie du Mont-Saint-Michel, dévoile l’organisation mise en place. Un atout en termes de conditions de travail et pour répondre à la demande des magasins de proximité.


Depuis près d’une vingtaine d’années, la société de découpe de viandes Famille Fantou à Dol-de-Bretagne (35) se distingue par son innovation sociale. Une attention très forte est portée aux conditions de travail des 26 salariés de l’atelier. Preuve de son caractère pionnier, un trophée de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT) avait été obtenu dès 2006. L’entreprise n’a eu de cesse de maintenir et perfectionner son engagement. Un audit initial de le Carsat avait identifié les deux leviers qui permettent à l’entreprise familiale d’éviter l’apparition des troubles musculo-squelettiques et les accidents du travail : l’esprit d’équipe et la visibilité donnée aux salariés sur le travail qu’ils ont à faire.


VOIR LA VIDEO

L’esprit d’équipe d’abord. « Ce n’est pas lié à la taille de notre entreprise, mais c’est le fruit d’un management le plus individuel possible », souligne Yves Fantou, le dirigeant. Chaque matin, le responsable de l’atelier fait un brief aux équipes. Le responsable commercial partage ses problématiques chaque semaine. Et Yves Fantou chaque mois. Depuis près de vingt ans, un échauffement est en place chaque matin. Un kinésithérapeuthe ainsi qu’un nutritionniste mènent des interventions régulières auprès des équipes. « C’est une somme de petites choses. Nous sommes dans l’engagement collectif et dans l’exemplarité. Par exemple, lorsque l’on mène des contrôles d’hygiène sur les mains, je le fais aussi », illustre-t-il.

La visibilité ensuite. « L’organisation du travail est fondamentale », souligne Yves Fantou. En la matière, beaucoup d’autonomie est conférée à chaque salarié. Un système d’étiquette de commande, inspiré du Kanban, permet à chaque salarié de savoir les tâches qu’il a à faire et d’avoir une marge de manœuvre pour s’organiser. Le tout sans stockage dynamique. « Cela permet d’être très souple et de répondre aux commandes des magasins de proximité, même pour une pièce », indique Yves Fantou.

Famille Fantou fournit ainsi plus de 150 magasins de proximité en barquettes de viande sous atmosphère protectrice livrées en A pour B. De quoi mettre en place un rayon boucherie premium et sur-mesure. L’entreprise s’appuie sur son expertise bouchère combinée à la sélection de ses viandes. Pour le bœuf, Yves Fantou sélectionne de jeunes génisses en provenance de Mayenne, Normandie et Bretagne Nord, avec un poids compris entre 320 et 330 kg. Le veau est quant à lui certifié responsable. Le porc est issu de la filière Bleu Blanc Cœur, tandis que l’agneau bénéficie du Label Rouge.

Le chiffre d’affaires réalisé par Famille Fantou à Dol-de-Bretagne est de 6,6 millions d’euros. L’activité atteint 9 millions d’euros en incluant les trois boucheries-burgers implantées à Saint-Malo, Cesson-Sévigné près de Rennes et Metz. Un quatrième établissement va ouvrir en début d’année dans le quartier de la Courrouze à Rennes.



LES REPLAYS EN LIEN :

--> DÉVELOPPEZ UN MANAGEMENT FORT AU SERVICE DE LA PERFORMANCE ET DU BIEN-ETRE DES COLLABORATEURS - CFIA TOULOUSE 22


        VOIR LA VIDÉO 

--> RECRUTEMENT ET FIDÉLISATION DE VOS COLLABORATEURS : UN ENJEU CLÉ POUR RÉUSSIR - CFIA RENNES 22


        VOIR LA VIDÉO
Tags associés
agroalimentaire un temps d'avance management viande

Actualités similaires


En lien avec l'article


Un catalogue riche en contenu

Faire une recherche