Vers un changement de comportement d’achat des Français ? L’analyse d’Isabelle Kaiffer

Actualité

29 sept. 2020 à 10:14

Y aura-t-il un avant et un après Covid-19 au niveau du comportement d’achat des Français ? Durant la période de confinement, les consommateurs ont inévitablement changé certaines de leurs pratiques – se dirigeant notamment vers des produits de première nécessité – ce qui n’a pourtant pas empêché « la poursuite de tendances préexistantes en alimentaire ». Et maintenant ? Le contexte du Covid-19 a-t-il radicalement changé les comportements d’achats des Français ?

Avant de donner une conférence à ce sujet sur le CFIA de Nantes en septembre prochain, Isabelle Kaiffer, Directrice Consumer & Shopper Insights – Nielsen, livre son analyse sur le blog de myCfia. 

« Le confinement n’a pas empêché la poursuite de tendances préexistantes en alimentaire… 63% des Français préfèrent acheter des produits d’origine française ou locale. La croissance du Bio se maintient. Les conséquences du télétravail et des restaurants fermés ont cependant généré un regain d’intérêt pour la cuisine et la pâtisserie, avec plus d’un Français sur deux (54%) déclarant acheter des produits de base pour cuisiner davantage eux-mêmes. Cependant, il ne faut pas écarter l’aspect pratique et rapide de certains types de produits qui devraient reprendre le pas dans le contexte de reprise Post Covid.

On note une hausse importante des dépenses alimentaires (+9% par rapport à l’an dernier à la même période) dès la première semaine de déconfinement, avec un retour à la croissance des ventes d’alcool (+23%). Parallèlement, les Surgelés ont toujours la cote. De plus, la dimension plaisir à prix GMS reste un critère de choix pour les consommateurs qui gardent un fort intérêt pour les innovations, même en période de crise. »

Les grandes tendances alimentaires à retenir
  • L’Attractivité/Pertinence accrue pour les MDD sur une majorité de catégories. Un attrait pour les produits premium quand le positionnement prix se justifiera.
  • Avec les supermarchés, le e-commerce sera l’autre grand gagnant à long terme. Regain des SDMP (Supermarché à Dominante Marques Propres – Hard Discount) et moindre fréquentation de la proximité urbaine. Retour partiel en HM pour profiter des prix bas et de la promotion. Un e-commerce qui atteindra les 8% de PDM sur l’année 2020, combiné à une performance maintenue des petits formats (SM, Proximité rurale, Spécialistes)
  • Poursuite des tendances de consommer mieux et sain (bio, écologique, local). Toutefois les comportements varieront avec des équations budgétaires différentes (conséquence d’une baisse du pouvoir d’achat pour une partie des Français et donc une consommation à deux vitesses) même si, de façon générale, le choix du Bio ou du local devraient se maintenir. Maintien aussi des nouvelles habitudes de cuisine et du fait maison… mais aussi retour des catégories nomades/pratiques d’ici 12 mois.

Par Isabelle Kaiffer, Directrice Consumer & Shopper Insights – Nielsen 

Pour accéder au site myCfia, cliquez ici !

Le programme complet des conférences du CFIA est à retrouver ici –> https://www.cfiaexpo.com/espaces-thematiques/conferences/

 

Tags associés
ALIMENTAIRE alimentation cfia expo cfia nantes comportements d'achat consommation covid-19 isabelle kaiffer nielsen nielsen france

Actualités similaires


En lien avec l'article


Un catalogue riche en contenu

Faire une recherche